Jean-Charles VITRAC, 7ème dan
Né le 25 décembre 1945

 

Après des débuts (1952) en Wushu-pakua durant son enfance au Vietnam, il pratiquera le judo en milieu universitaire pour adopter le karaté grâce à des pratiquants tels que Patrick BARROUX, Jean-Pierre LAVORATO et surtout Maître NANBU qu’il suivra jusqu’en 1969.

A la création du Sankukaï, il rejoindra Maître SUZUKI représentant Shukokaï en Europe, jusqu’à son départ définitif pour le Japon en 1977.

Grâce à ses professeurs, il enrichira sa pratique en la diversifiant avec l’Aïkido, le Kendo et le Iaï Do.

Des pratiquants tel que Jan KELLENBACH marquera son parcours martial.

En 1984, son parcours professionnel le conduit à Montigny-le-Bretonneux où il créea la section de l’ASMB karaté, tout en se rapprochant de l’école mère du Shukokaï, le Shito Ryu.

La personnalité attachante de Hidetoshi NAKAHASHI et le charisme discret de Kenei MABUNI lui ont permis de recoudre tout son passé dans ce « vivier » de connaissances, symbole vivant de la tradition martiale entre la Chine et le Japon.

Installé en Charente-Maritime depuis 2005, il partage son savoir martial entre l’ASMB Karaté à Montigny-le-Bretonneux (78) et l’AMAO Karaté à St-Georges d’Oléron (17).

En 2009, il créé un collège de ceintures noires (toutes écoles confondues) en Charente-Maritime dont le but est de permettre à chaque pratiquant ceinture noire, affilié à la FFKDA, quelque soit son style, de s’exprimer et de s’enrichir grâce au vécu et aux connaissances des autres pratiquants.

Aujourd’hui, son parcours initiatique le conduit à tendre son travail et son enseignement vers un karaté ou un art martial universel, sans frontière, sans barrière avec une ouverture toujours présente, une remise en question permanente et une soif d’apprendre sans cesse renouvelée.

Visiteurs